Au coeur de la saison verte

Les étendues semi-désertiques du Kalahari et du Makgadikgadi – Nxai Pan sont fascinantes et se visitent toute l’année. Toutefois, entre février et avril, les fleurs font leur apparition et le tapis végétal se développe comme par enchantement. Cette période favorable attire une importante concentration d’antilopes, notamment des springboks et des oryx, aiguisant par la même occasion l’appétit des félins. C’est également la période des naissances pour les herbivores.

12 jours
dès CHF 7'000.-
  • Bien que coupés par la route reliant Maun à Nata, Makgadikgadi Pan et Nxai Pan forment un seul et même parc. Ce parc national abrite une des dernières grandes migrations animales de notre planète, principalement composée de zèbres. A l’origine, la migration était triangulaire et englobait Savute, mais les clôtures et l’urbanisation l’ont réduite à la zone des pans. Les pans sont les vestiges d’un immense lac alimenté autrefois par l’Okavango dont les eaux charriaient le sel provenant de son bassin hydrographique. La cuvette n’ayant pas d’issue, le sel s’est accumulé dans les dépressions, s’ensuivirent des bouleversements tectoniques et climatiques qui provoquèrent l’assèchement du lac, découvrant les dépôts salins (les pans).

  • Vous séjournerez dans l’unique établissement disponible dans la région. Il offre un cadre intime et charmant, vous permettant de partir aisément à la découverte des environs. Les neuf chalets au toit de chaume sont spacieux. Un chalet familial dispose d’une chambre supplémentaire attenante pour les enfants. Une petite piscine avec vue sur un point d’eau est également à disposition pour se relaxer durant les heures chaudes. Vous pourrez opter pour des safaris en véhicule tout terrain dans le parc, ou alors pour une excursion dans les fameux "pans", situés à l'extérieur.