Trek chez les Brokpas, de Merak à Sakteng

Il existe de nombreuses possibilités de trekking au Bhoutan. Si tous les chemins ne vous conduisent pas vers les sommets majestueux de la chaîne himalayenne, ils sont avant tout l'occasion de partir autrement à la découverte de peuples qui mènent encore une vie préservée de la modernité et d'une faune et d'une flore quasi intacte. 

dès 3 jours
en extension d'un voyage
  • Ce trek de 6 jours vous mène vers les villages de Merak et Sakteng, chez les Bropka, les "hommes des pâturages" coiffés de leurs étranges petits couvre-chefs. De difficulté moyenne, la marche se fait sur des chemins agréables et la durée des étapes varie de 3 à 7h. La rencontre d'une minorité au mode de vie unique, mais aussi la découverte de l’incroyable richesse botanique du Bhoutan.

    Foncièrement différents des Drukpa qui peuplent en majorité le Bhoutan, les Brokpa, au nombre de trois à quatre milles aujourd’hui, possèdent leur propre langue, leur propre façon de se vêtir et leurs propres légendes.

    Brokpa signifie homme des pâturages. Sur la tête de ces valeureux éleveurs semi-nomades, un couvre-chef insolite, le tsipee cham, une sorte de béret en poils de yak affublé de 5 petites cornes. Ces drôles de pointes effilées seraient destinées à servir de gouttières en éloignant du visage le ruissellement de la pluie, abondante dans cette région. La légende raconte que les Brokpas descendent de Garuda et qu’ainsi leur tenue rappelle l'extraordinaire plumage de l'oiseau céleste.

    Les deux villages principaux de cette contrée sont Merak et Sakteng. Derrière les hautes palissades, la vie s'échappe par bribes des petites cours des maisons de pierre : le va-et-vient régulier d'un métier à tisser, le chantonnement retenu d'une femme à l'ouvrage, le bruit sourd de la bûche qui tombe du billot après le coup de hache fatidique, le rire des enfants aux joues colorées… Une découverte du quotidien des Brokpas.